1200 ans sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle 1200 ans sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

1200 ans sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Adeline RUCQUOY

13 novembre 2019 - 20 heures

Rieux-Volvestre - Le Moulin de l´Esplanade

Dès l’annonce de la découverte, en Galice, aux confins du monde occidental connu, de la tombe de l’apôtre saint Jacques vers 830, des pèlerins de toute l’Europe ont dirigé leurs regards vers le sanctuaire qui s’y élevait et s’y sont rendus à pied, à cheval ou en bateau.Comme tout pèlerinage, celui de Compostelle s’est périodiquement renouvelé par des textes, des bâtiments, des reliques, des rites particuliers, et autres « nouveautés ».

Des périodes de stagnation ont parfois succédé aux époques de splendeur mais le pèlerinage n’a jamais disparu. Cette longue histoire est aussi celle de l’Europe.

Si cet héritage est matérialisé par de sentiers balisés et par un nombre croissant de cheminants en quête d’ailleurs, il est aussi reconnu de nos jours comme un creuset d’une identité commune aux Européens, un patrimoine commun de l’Humanité au service de la paix entre les hommes.

Un des chemins reliait Toulouse à Saint-Jacques et très souvent des pèlerins faisaient étape en Volvestre.

Adeline Rucquoi vit entre la France et l‘Espagne. Spécialiste de l’histoire médiévale de la Péninsule ibérique et de l’histoire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, elle est docteur d’État, Université de Paris IV-Sorbonne. Directeur de recherche émérite au CNRS, elle a longtemps présidé la Société française des Amis de Saint-Jacques. Elle est Présidente du Centre français d’études compostellanes.

Télécharger le communiqué de presse (PDF - 172 Ko)