Des femmes savantes et leur destin tragique Des femmes savantes et leur destin tragique

27 juin 2018 - 20 heures

Des femmes savantes et leur destin tragique

Conférencier: Dominique ODERO

Montesquieu-Volvestre - Salle polyvalente

Télécharger le communiqué de presse (PDF - 177 Ko)

Pourriez-vous citer dix noms de femmes scientifiques à travers les âges ?
Difficile, n’est-ce pas !
Depuis l’antiquité le nombre de femmes dans les disciplines scientifiques est infime. Ce n’est pas une question d’intelligence, c’est un fait de société: les femmes ont toujours travaillé dur à la maison, dans les champs, à la ferme, à l’usine… et n’ont pu prétendre à l’instruction que très récemment. Seules les femmes de l’aristocratie ou de la haute bourgeoisie pouvaient recevoir une certaine éducation délivrée par des précepteurs.
Il y eut cependant quelques exceptions remarquables de femmes qui ont contribué à l’évolution des sciences. Quelques rares femmes dont le nom est resté à la postérité.
Dominique ODERO nous racontera l’histoire de quatre d’entre elles: Hypathie d’Alexandrie, Emilie du Châtelet, Emmy Noether et Marie Curie, et mettra en évidence leurs points communs.

Dominique ODERO est retraité et passionné de sciences et d’histoire.