La démocratie est-elle digne de ses origines grecques ? La démocratie est-elle digne de ses origines grecques ?

La démocratie est-elle digne de ses origines grecques ?

Françoise VALON

24 janvier 2018 - 20 heures

Montesquieu-Volvestre - Salle polyvalente

La démocratie est aujourd’hui la forme de gouvernement la plus fréquemment invoquée pour justifier l’exercice du pouvoir.

Pour parler de démocratie on fait toujours appel à ses origines athéniennes. Mais que sont-elles ? Et de quoi parle-t-on en y faisant référence ?

Françoise Valon rappellera l’histoire de ce moment particulier d’Athènes. Quelles étaient les règles qui furent établies pour le fonctionnement de cette démocratie et de sa fin ?

Au regard de cette histoire, nos démocraties sont-elles fidèles à leurs origines athéniennes ou ne sont-elles plus qu’un masque de l’oligarchie partout dominante ? Sa légalité vaut-elle légitimité ?

Sommes-nous condamnés à lui donner quitus en votant tous les cinq ans pour nous démettre de notre capacité d’action politique ensuite ou pouvons-nous nous en ressaisir et comment ? Un retour aux règles démocratiques athéniennes est-il possible ?

Telles sont les questions qui seront évoquées.

Françoise Valon, professeur agrégé de philosophie à la retraite, a enseigné la philosophie et le théâtre dans différentes villes de France, entre autres à Lectoure, au lycée des Arènes à Toulouse et à Castelnaudary.

Elle a travaillé à l’IUFM (Institut universitaire de formation des maitres) pour la formation des professeurs de philosophie, a enseigné la culture générale au CREPT (organisme de formation professionnelle pour adultes), et à l’AEI (Association des élèves des INSA*) auprès des futurs ingénieurs.

Elle assure encore quelques prestations au département des sciences sociales à l’Université Jean-Jaurès, anime l’atelier philo sur Platon à Lagrasse tous les étés et intervient dans diverses associations.

* Institut national des sciences appliquées.

Sélectionner le communiqué de presse(PDF - 242 Ko)